Publications_archives

Franz Graf, Francesca Albani, Glass in the 20th Century Architecture: Preservation and Conservation

 

 

sous la direction de Franz Graf, Francesca Albani

 

Il vetro nell’architettura del XX secolo: conservazione e restauro

Glass in the 20th Century Architecture: Preservation and Restoration

 

Mendrisio Academy Press, 2011

Le volume rassemble les contributions aux journées d’étude internationales organisées dans le cadre du projet d’Encyclopédie critique pour la restauration et la réutilisation de l’architecture du XXe siècle (recherche CUS), section Histoire matérielle du bâti dirigée par le prof. Franz Graf.

 

Franz Graf, Honegger Frères – architectes et constructeurs – 1930-1969

 sous la direction de Franz Graf

Honegger Frères – Architectes et constructeurs 1930-1969

De la production au patrimoine

textes de Christian Bischoff, Yvan Delemontey, Franz Graf, Philippe Grandvoinnet

photographies de Claudio Merlini

avant-propos Joseph Abram, Sabine Nemec-Piguet

Editions InFolio
Gollion, 2010

Composée de Jean-Jacques (1903-1985), Pierre (1905-1992) et Robert Honegger (1907-1974), le bureau Honegger frères va façonner plus que tout autre le territoire genevois durant les années 1950 et 1960. Architectes et constructeurs prolifiques, leur immense production – près de 9000 logements – brille autant par sa cohérence que par la qualité et la diversité des oeuvres projetées. Réalisé à partir d’une recherche pour l’Office du patrimoine et des sites de l’Etat de Genève, ce livre est construit en deux parties distinctes. La première prend la forme de notices abondamment illustrées présentant les principaux bâtiments et ensembles urbains. La seconde contient une série d’essais thématiques qui portent sur leur structure familiale et professionnelle, sur les aspects constructifs de leur production, son rapport la ville et le territoire, sa relation à l’« art intégré » et sa sauvegarde actuelle. Ainsi l’ouvrage propose autant une réévaluation critique d’une œuvre multiple et raffinée qu’une méthode et les moyens à mettre en œuvre pour son entretien et sa rénovation.

 

Giulia Marino, Un Monument Historique controversé – La Caisse d’Allocations Familiales à Paris – 1953-2008

 
 

 

 

Giulia Marino
Un Monument historique controversé 
La Caisse d’allocations familiales à Paris – 1953-2008

Editions Picard – collection architectures contemporaines dirigée par Gérard Monnier
Préface de Bertrand Lemoine
Postface de Franz Graf, Bruno Reichlin
juillet 2009

Réalisé entre 1953 et 1959, l’ensemble de la Caisse centrale d’allocations familiales de la Région parisienne (CAF) a été un événement architectonique à part entière. « Édifice pionnier », « premier mur-rideau intégralement suspendu », « premier bâtiment tout plastique », la CAF du XVe arrondissement fut reçue comme le bâtiment de tous les records. Objet d’une longue et violente controverse politique s’agissant de sa sauvegarde, la CAF a été, au cours des années quatre-vingt-dix, un cas juridique inédit : inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques (ISMH) en 1998, la tour Lopez a été déclassée par un jugement du Conseil d’État en 2002.
Cet ouvrage retrace l’histoire architecturale et technique de cette réalisation emblématique, de la genèse du projet d’origine à la documentation minutieuse de sa matérialité, jusqu’à la prise en compte de son histoire récente – polémique et controversée. Monographie d’un édifice remarquable et essai sur les enjeux culturels de sauvegarde de l’architecture du XXe siècle, cet ouvrage propose une démarche historiographique fondée sur la connaissance exhaustive de l’objet construit et suggère en même temps des pistes méthodologiques pour l’élaboration du projet de conservation.

Christian Bischoff, Paul Waltenspühl architecte

Paul Waltenspühl architecte

Direction et coordination: 
Christian Bischoff, Isabelle Claden
Conseiller scientifique: 
Erwin Oberwiler
Textes: Christian Bischoff
Contributions: 
Isabelle Claden, Mélanie Delaune, Aurelio Galfetti, Franz Graf, Susanne Wettstein

In-Folio éditeur
décembre 2007

Paul Waltenspühl (1917-2001) est un protagoniste du renouveau de la scène architecturale suisse dans le second après-guerre. La grande maîtrise constructive de ses réalisations témoigne de sa double formation d’architecte et d’ingénieur en génie civil. Professeur à Lausanne (EPUL), puis à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, il aborde au cours de sa carrière, seul ou en association – avec Georges Brera principalement -, tous les programmes constructifs.
Par l’image et le texte, les auteurs présentent un choix d’œuvres illustrant les principaux domaines d’activité de Paul Waltenspühl: aménagements intérieurs, équipements sportifs, constructions scolaires, logements individuels et collectifs, bâtiments industriels et infrastructures. L’iconographie se compose de plans, de photographies d’archives en noir et blanc et de reportages photographiques documentant l’état actuel de ces constructions.
Les témoignages d’anciens étudiants, collaborateurs et amis de Paul Waltenspühl font découvrir la personnalité et le parcours de l’architecte. Des clés de lecture sont apportées par des essais, traitant de sa pratique constructive, de sa collaboration avec les artistes plasticiens, de son rapport aux questions de mobilier et, avec l’exemple des écoles de Lancy, du devenir de l’œuvre.

Un chef d’oeuvre des années 1950 à Genève – Les salles de sport de la rue du Stand

 

 

« Un chef d’œuvre des années 1950 à Genève »
Les salles de sport de la rue du Stand, Paul Waltenspühl architecte, 1951-53

EPFL-ENAC-SAR
Atelier BA5 2005-06
Franz Graf professeur invité
Christian Bischoff, Giulia Marino assistants

2008

Rue du Stand, à Genève, adossée au cimetière des Rois et entourée d’un bâti médiocre qui la surplombe, recouverte de végétation rampante, de panneaux publicitaires, de tags et de salissures, se trouve « la plus belle salle de gymnastique de Suisse », architecture de Paul Waltensphül. Telle est l’appréciation portée lors de sa livraison en janvier 1954, et elle est partagée par la critique architecturale.

Cette architecture a fourni un support didactique de tout premier ordre pour l’atelier de projet dirigé par le professeur Franz Graf à l’ENAC au semestre d’hiver 2005-2006. La volonté principale était d’explorer la valeur pédagogique du projet de sauvegarde du bâti contemporain dans le cadre d’une formation d’architecte « généraliste », considérant que le projet dans l’existant a ses spécificités, ses objets et ses méthodes. Les salles de gymnastique, oubliées et usées après 52 ans de service, ont offert un beau support pour l’observation, le relevé, l’enquête, la découverte et l’appréciation de la part d’étudiants qui en ont confirmé les qualités remarquables par l’exercice du projet.

Cet édifice – présenté par des calques originaux, des photos d’archives et des travaux d’étudiants –  a été l’objet principal de l’exposition « Un chef d’œuvre de l’architecture des années 1950 à Genève », à la Bibliothèque municipale de la Cité, du 11 mars au 31 juin 2008.